Lorsque vous vous apprêtez à partir, la première étape à franchir est de faire votre valise, un véritable cauchemar pour beaucoup. Les craintes concernent principalement la possibilité d’oublier quelque chose ou au contraire de transporter trop de choses, avec pour conséquence de devoir traîner un poids inutile.

Afin de ne rien oublier, il est toujours conseillé de faire une liste de tous les vêtements et accessoires qui seront nécessaires pendant les vacances, liste qui pourra également être recyclée pour de futurs voyages, afin d’accélérer la procédure. Cette liste devrait inclure des vêtements, des chaussures, des articles de toilette, des documents, des cartes, des guides, etc. Les objets que l’on a tendance à oublier plus facilement sont la brosse à dents et le dentifrice, les lunettes de soleil, la crème solaire, le pyjama, le rasoir, le déodorant et la montre.

Cela devrait être évident, mais je préfère souligner qu’il est essentiel de garder à l’esprit le nombre de jours de voyage et donc d’apporter au moins un nombre de t-shirts et de sous-vêtements égal aux jours de voyage, ou d’apporter ou d’acheter du savon pour se laver progressivement les vêtements pour ne JAMAIS porter de vêtements sales.

Le choix de la valise

Le problème, avant même de devoir faire ses valises, c’est quelle valise choisir et comment s’orienter parmi le flot de solutions disponibles : souples, rigides, semi-rigides, trolleys, sacs à dos, sacs, etc.

L’enthousiasme qui accompagne tous ceux qui s’apprêtent à partir s’estompe momentanément lorsqu’il faut s’occuper de ses bagages, et encore plus lorsqu’il faut acheter une valise adaptée. Le premier aspect à prendre en considération est que, si vous voyagez en avion, vous devez respecter le poids et les dimensions imposés par de nombreuses compagnies aériennes (environ 15-20 kg et environ 160 cm en ajoutant hauteur, largeur et profondeur), au-delà desquels vous payez, et pas peu.

La valise doit refléter le type de voyage auquel vous allez faire face. S’il s’agit d’un voyage d’affaires, un chariot rigide avec des compartiments permettant de ranger les vêtements et les documents de manière ordonnée est préférable. Un voyage long-courrier qui comprend peut-être plusieurs escales dans différents aéroports pourrait requérir la qualité du matériel comme prérequis fondamental, ceci car la valise fera sans doute l’objet de pas mal de manipulations. Pour un trajet court et de courte durée, mieux vaut opter pour des solutions plus légères et plus compactes.

Habituellement, si vous voyagez en avion, mieux vaut opter pour une valise rigide qui résiste aux chocs et qui soit suffisamment grande et étanche.

Comment organiser le contenu d’une valise

L’idéal est de commencer par ranger les chaussures et les objets les plus lourds, puis de continuer avec les vêtements et de laisser les vêtements les plus délicats comme les chemises pour la fin. Remplissez les vides avec des sous-vêtements, des maillots de bain, des chaussettes et de petits vêtements pour éviter que les articles ne bougent trop pendant le voyage. Pour rentrer un maximum de choses dans sa valise, l’astuce consiste à rouler ses vêtements au lieu de les empiler : les t-shirts prennent beaucoup moins de place lorsqu’ils sont enroulés et rangés entre un article et un autre.

La procédure est la suivante : étalez une ou deux choses l’une sur l’autre, aplatissez-les bien, puis roulez-les, pour conserver de l’espace et éviter qu’elles ne se froissent. Pour une protection supplémentaire contre les plis, placez un morceau de tissu épais ou de carton entre vos vêtements avant de les enrouler.

Les pulls molletonnés, les vestes et les sous-vêtements peuvent être rangés dans des sacs sous vide, ce qui crée jusqu’à 75 % d’espace en plus dans la valise. Enveloppez les choses fragiles dans des bas, puis placez-les dans les chaussures à l’intérieur des bagages. Cela garantit une sécurité maximale.

Le pantalon doit être placé au fond de la valise

Placez les chaussures dans les poches latérales ou dans le faux fond, ou alternativement contre le bord du côté opposé à la poignée. Chaque paire doit être placée dans un sac en plastique ou en toile. Les vestes et les costumes doivent être rangés boutonnés, les manches repliées en dessous, par-dessus le pantalon.

Les chemises doivent être pliées et boutonnées, et placées dans la valise afin de ne pas chevaucher les cols : pour garder la forme et éviter de les écraser, vous pouvez insérer des chaussettes à l’intérieur.

Objets et accessoires utiles

  • Lingettes humides et gel désinfectant : utiles lorsqu’il n’est pas possible de se laver les mains à l’eau et au savon
  • Serviettes en papier
  • Batteries/cellules/chargeurs : pour téléphones portables, ordinateurs portables, appareils photo et caméscopes
  • Magazines/livres : au cas où vous vous préparez à affronter un long voyage
  • serviette de plage
  • Sacs en plastique : utiles pour le linge sale ou pour emballer les chaussures à emballer
  • Des lunettes de soleil
  • Une montre tommy hilfiger

Trousse de beauté

Surtout pour les femmes, la trousse de toilette représente une valise en soi et affecte souvent de manière significative le poids total du bagage. De manière générale, il serait préférable d’envoyer la trousse de beauté en soute , afin d’éviter d’avoir à respecter les règles imposées sur le transport de liquides en avion : selon la réglementation aéroportuaire en vigueur, il n’est pas possible d’apporter des liquides, des pâtes , gels et crèmes d’un volume supérieur à bord pour une seule pièce de 100 ml et un total de 1 litre ; le tout doit être contenu dans un sac plastique transparent refermable aux dimensions bien précises.

Les produits indispensables sont : déodorant, shampoing, gel douche, savon nettoyant, brosse à dents, dentifrice, peigne et coupe-ongles. A ceux-ci s’ajoutent tous les produits de maquillage que les femmes n’abandonnent guère même en vacances, démaquillant, rasoir/crème épilatoire, mousse à raser, après-rasage.

Médicaments

Les voyageurs prévoyants s’assurent toujours d’apporter des médicaments avec eux, afin de pouvoir faire face à d’éventuelles urgences. Attention à bien vérifier les dates de péremption et à évaluer celles à mettre dans votre bagage à main et celles à envoyer en soute. Selon la destination, disposer de certains médicaments est certainement conseillé, également pour éviter d’avoir à les chercher sur place, au risque de ne pas les trouver du tout. Voici ce qu’il faut apporter.

Désinfectants : utiles en cas de plaies, épines, coupures, ou pour stériliser couverts, toilettes, etc.

Désinfectants intestinaux : fortement recommandés lors de voyages dans certains pays (notamment Afrique et Asie)

Suppléments pour la flore bactérienne : utiles en cas de troubles intestinaux et aussi en prophylaxie avant et pendant un voyage pour contrer la nouvelle flore bactérienne que l’on retrouvera dans les aliments de nombreux pays exotiques

Suppléments de vitamine c et de bêta-carotène : pour protéger la peau de l’exposition au soleil

Analgésiques : utiles en cas de mal de dents, de tête ou autres douleurs diverses

Insectifuges: utiles non seulement pour éviter la nuisance de la piqûre et pour éviter d’éventuelles maladies transmises par les moustiques, les tiques et autres parasites

Anti- nausée : contre le mal de mer, avion, voiture

Spray pour la gorge : utile pour contrer les éventuels maux de gorge causés par l’air sec, l’humidité et la climatisationComprimés de cortisone : pour faire face aux allergies dues à l’alimentation, au contact avec des plantes exotiques ou aux piqûres d’insectes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here