Quelle est la définition et la signification de l’écotourisme ? De quelle manière l’écotourisme peut-il nuire à l’environnement ? Pourquoi l’écotourisme s’est-il développé et en quoi est-il différent du tourisme de masse et des séjours ? Examinons ces questions de plus près.

Définition officielle de l’écotourisme

Selon la Société internationale d’écotourisme (TIES), l’écotourisme peut être défini comme “un voyage responsable dans des zones naturelles qui préservent l’environnement, assure le bien-être de la population locale et implique une interprétation et une éducation”. De tels voyages peuvent être créés grâce à un réseau international d’individus, d’institutions et de l’industrie du tourisme où les touristes et les professionnels du tourisme sont éduqués sur les questions écologiques.

L’écotourisme : Les principes 

TIES souligne certains principes associés à ce que représente l’écotourisme : plus que de minimiser les impacts physiques, sociaux, comportementaux et psychologiques, l’écotourisme consiste également à construire une culture de respect et de protection de l’environnement tout en offrant des expériences positives aux visiteurs et aux hôtes. Du côté des hôtes, l’esprit écotouristique est générateur de valeur pour la population locale et l’industrie, et il doit contribuer à offrir des expériences remarquables aux visiteurs tout en les sensibilisant aux questions environnementales, politiques ou sociales locales comme dans les calanques en France. 

Les avantages et les raisons du développement de l’écotourisme

Parmi les raisons qui aident à comprendre pourquoi l’écotourisme s’est développé, on peut citer : 

  1. Il est aujourd’hui plus facile d’accéder à des destinations écotouristiques éloignées grâce à des vols bon marché et à des infrastructures accessibles.
  1. Beaucoup de gens ne sont pas heureux ou se sentent satisfaits des destinations et des activités touristiques traditionnelles – il y a donc un plus grand intérêt pour un tourisme stimulant et plus éducatif.
  1. Il y a une plus grande prise de conscience de la nécessité de protéger l’environnement et un désir de contribuer à cette cause.
  1. Les voyageurs souhaitent être perçus comme différents et respectueux de l’environnement.
  1. L’écotourisme peut contribuer à protéger des lieux sensibles sur le plan environnemental et à sensibiliser aux questions environnementales et sociales locales délicates.
  1. Il peut également générer des opportunités de revenus pour la population locale

Pourquoi rejoindre le mouvement écotouristique

Se joindre à la cause de l’écotourisme est un moyen de garantir que l’industrie du tourisme continuera à prospérer et à apporter des avantages sociaux et économiques aux destinations et aux communautés du monde entier. L’écotourisme offre la possibilité d’une immersion dans le monde naturel de manière agréable et efficace, ce qui se traduit par une plus grande compassion et une meilleure gestion des merveilles naturelles restantes du monde.

La dimension environnementale de l’écotourisme : Il peut également nuire à l’environnement

Malgré l’objectif de protection de l’environnement, l’écotourisme peut, même si ce n’est pas intentionnel, créer des dommages environnementaux car :

  1. Les écotouristes se rendent souvent dans des zones (déjà très) fragiles sur le plan environnemental, qui risquent de s’effondrer ou de s’éroder.
  1. La perturbation de la vie sauvage, l’enlèvement de la végétation (pour la collecte des plantes, par exemple) et l’augmentation de la production de déchets due aux visiteurs sont également des conséquences probables de l’écotourisme.
  1. Certaines visites sont effectuées pendant des périodes sensibles comme les périodes de reproduction ou d’éclosion.
  1. Il existe des impacts cachés tels que la consommation de carburant pour les voyages en avion ou en voiture
  1. Il y a le risque que l’écotourisme se transforme en tourisme de masse avec un impact énorme à différents niveaux en plus de l’environnement.
  1. Les impacts hors site tels que le défrichage de terres pour construire des infrastructures (routes, hôtels) sont également pertinents.

Ecotourisme vs. Tourisme conventionnel (de masse) : Quelle est la différence ?

Il y a plus de chances que les écotouristes se rendent sur des sites naturels que les touristes de masse à la recherche de distractions, de sites culturels et de la vie trépidante des grandes villes.

L’écotourisme signifie généralement que les voyageurs prennent leurs propres dispositions de voyage, tandis que le tourisme de masse repose sur un plus grand nombre d’agents de voyage et de voyagistes.

Dans le cas du tourisme de masse, on s’attend à ce que de nombreux services différents soient impliqués, alors que dans le cas de l’écotourisme, il n’y a que peu ou pas de services impliqués.

Les activités écotouristiques sont généralement liées à la nature (comme la randonnée et l’exploration de sentiers, l’observation des oiseaux ou la plongée sur les récifs) et ont donc tendance à être plus exigeantes physiquement, alors que le tourisme typique est plus confortable et moins physique.

Les petits groupes et les séjours de longue durée sont également courants chez les voyageurs écotouristiques, tandis que le tourisme de masse repose souvent sur des séjours de courte durée de grands groupes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here