La randonnée à vélo a le vent en poupe ces derniers temps. Presque vos amis ou proches vous en parlent et l’idée commence à vous séduire. Pourtant, vous ne savez pas comment entreprendre. Voyager ne s’improvise pas. Pour vous donner un coup de pouce, on vous invite à consulter notre article. Vous y découvrez les conseils à prendre en considération. Mais avant d’entrer dans les détails, voyons d’abord les différentes bonnes raisons d’opter pour la randonnée à vélo.

Les avantages de la randonnée à vélo

Encore appelée cyclotourisme ou voyage à vélo, la randonnée à vélo gagne en popularité actuellement. Presque les familles la pratiquent, grâce à ses multiples avantages. Tout d’abord, elle est bénéfique pour la santé. On le sait tous que le cyclisme est une activité sportive complète. Il n’est nul besoin d’être un athlète professionnel pour le réaliser. Monsieur et madame Tout-le-Monde peuvent en profiter pour favoriser leur qualité d’endurance. Pédaler constitue un exercice qui sollicite tous les muscles du corps. Cela contribue beaucoup à prévenir de nombreuses maladies comme les problèmes respiratoires et cardiovasculaires.

À part ses bienfaits pour la santé, le voyage à vélo est très bon pour le moral. Découvrir de nouveaux paysages vous aide à évacuer votre stress. La bicyclette constitue une alternative intéressante pour se déplacer sans pollution. À la différence du véhicule à moteur, elle n’est pas bruyante. Coté budget, la randonnée à vélo réduit les dépenses. Elle est très économique comparativement au voyage en avion ou en voiture. Si vous désirez en profiter pleinement, il faut suivre quelques préparatifs.

Bien choisir son vélo

Comme les tracasseries mécaniques peuvent arriver à tout moment, rien n’est plus sûr que de voyager avec un vélo de qualité. D’autant plus que vous êtes encore débutant avec la randonnée à vélo, il est nécessaire de toujours vous imaginer le pire. Optez donc pour une bicyclette à la fois robuste et confortable. Ce dernier vous procure une bonne dose de plaisir même si vous devez vous aventurer hors des sentiers battus ou dans la boue.

À l’inverse, si votre voyage dure peu de temps et que vous prévoyez de vous promener uniquement en ville, un vélo urbain fera un excellent choix. Beaucoup le privilégient, car il est très équipé à savoir un bon éclairage, un protège-chaîne, un porte-bagages, une suspension à l’avant et bien plus encore.

Quel que soit votre choix, le système de freinage du vélo ne se choisit pas à la légère. Il est conseillé de favoriser un frein avec des patins, car celui-ci se répare facilement. Un modèle hydraulique se révèle être efficace, mais ses pièces détachées ne sont pas souvent disponibles dans tous les magasins. Elles sont difficiles à dénicher. De nombreux randonneurs préfèrent aussi le frein à disque, de par sa puissance. Toutefois, il n’est pas vraiment adapté à une utilisation aventurière.

 Autres éléments importants à ne pas négliger

Pour débuter, il est fortement préconisé de ne pas partir trop vite. La phase d’échauffement s’impose préparant vos muscles. Sinon, vous aurez des difficultés à finir le voyage et cela risquerait de causer de sérieuses douleurs musculaires.

Si vous n’êtes pas encore habitué avec l’itinéraire, vous devez toujours rester vigilant aux ponts et aux intersections. Pensez à porter un casque et gilet de sécurité fluo. Quand vous prévoyez de changer de direction, n’oubliez pas de faire signe aux autres utilisateurs de la route.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here