La Camargue sauvage, balayée par les vents et isolée présente un défi pour les explorateurs. Mais, avec ses taureaux noirs, ses chevaux blancs et ses flamants roses, c’est une expérience unique et enrichissante. Il s’agit d’un immense réseau complexe de routes secondaires, de lacs, de canaux, de flèches sablonneuses et de marais. Contrairement à d’autres curiosités populaires, comme les Gorges du Verdon ou la route des Crêtes, il n’y a pas de passage évident. La création d’un itinéraire était donc délicate.

Carte de camargue petite

Chez Cars Bouisse, à partir de nombreux voyages en Camargue en autocar, nous avons élaboré le parcours idéal à travers ce vaste labyrinthe de 100.000 hectares. Il vous emmènera à travers une variété des meilleurs sites touristiques qu’il a à vous offrir. Cliquez sur la carte pour agrandir l’image.

Vous pouvez faire un tour vers l’ouest ou vers l’est :

Nous vous recommandons de vous diriger vers l’ouest. Si vous ne vous arrêtez pas du tout, cela prendrait environ quatre heures en voiture, selon les horaires des bateaux (il y a deux traversées en ferry), mais le faire tranquillement prendrait une bonne journée.

chevaux de camargue saintes maries

La Camargue est une destination de prédilection pour les camping-cars et camping-cars, que l’on trouve un peu partout.

Les conditions de conduite sont faciles :

Les routes sont droites, larges et bien entretenues (à l’exception de quelques petites pistes). Le terrain plat et les grands horizons offrent une bonne visibilité.

Les cyclistes ne trouveront pas trop de collines à gravir, mais ils seront probablement confrontés au vent, qui balaie la Camargue en moyenne 300 jours par an.

Apportez de l’eau en bouteille et, si nécessaire, un pique-nique :

Il y a peu de villages, magasins, bars et restaurants sur le parcours. Vous ne trouverez pas beaucoup de distributeurs automatiques de billets (DAB) non plus, à l’exception des Saintes Maries de la Mer, alors ne manquez pas d’argent. La trousse de survie recommandée en Camargue comprend également de l’écran solaire, un chapeau de soleil, un anti-moustique, des jumelles et des chaussures de marche. Nous avons classé cet itinéraire sous la rubrique “promenades en voiture”, mais pour profiter pleinement de la région, vous devez descendre de votre vélo ou de votre voiture de temps en temps, et prendre le temps d’admirer sa beauté. Il y a beaucoup de plates-formes d’observation et d’endroits où s’arrêter en cours de route.

Les recommandations de sites à visiter ne constituent pas une liste exhaustive

Ils ne sont qu’un échantillon des attractions typiques de la Camargue que vous découvrirez tout au long de votre parcours. Le temps que vous passez à chacun d’eux dépend de vos préférences et du temps dont vous disposez.

ROADBOOK : LE MEILLEUR ITINÉRAIRE À TRAVERS LA CAMARGUE

Vous n’avez peut-être pas envie de commencer votre visite par un musée, mais le Musée de la Camargue vaut vraiment le détour. Au tout début de notre parcours, à environ 12 km sur la D570 en provenance d’Arles, c’est une introduction idéale à la région et à sa géographie, son histoire et sa culture. Il est vrai que les musées de ce type peuvent souvent être ennuyeux, mais le Musée de la Camargue a récemment fait l’objet d’une refonte complète dans le cadre du programme Marseille-Provence 2013, capitale de la culture. La majeure partie de l’affichage est en français, mais il est assez facile à suivre. Amusant, le commentaire de l’écouteur est livré à travers de véritables cornes de taureau !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here