Faire une randonnée à Madagascar permet de découvrir plusieurs types de paysages. Outre les plages dignes de cartes postales du nord et de l’est, les hautes terres et son sol rouge ou encore l’ouest et son merveilleux coucher du soleil, il est aussi possible d’aller au sud pour admirer son sol désertique et ses paysages hors du commun. Voici plus d’infos. 

Des circuits très enrichissants

Les circuits dans le sud débutent dans la capitale Antananarivo habituellement. Il faut prendre la route nationale numéro 7 par la suite. Une fois à Antsirabe, il est déjà possible de quitter cette RN et de prendre différentes sortes de chemin. Certains voyageurs optent pour les circuits menant vers l’ouest et d’autres vers l’est pour descendre ensuite vers le sud. 

Sur la route, il est possible d’apprécier plusieurs villes dont la ville d’eau qui est Antsirabe, Ambositra la ville des grands artisans, Fianarantsoa la capitale des Betsileos, Ihosy l’entrée vers le fameux Ihorombe et Tuléar, la plus grande ville du sud. 

En s’avançant vers le sud, les voyageurs qui viennent y faire une randonnée à Madagascar peuvent sentir les différents changements des paysages et de l’environnement. Plus ils quittent la capitale et les hauts plateaux, plus les terrains deviennent de plus en plus désertiques. Ils pourront également profiter de ce voyage pour découvrir différentes sortes de cultures et des us. 

Des sentiers de randonnée à volonté 

Pour découvrir les sentiers de randonnée les plus exceptionnels sur l’axe sud, il faut quitter la route nationale. Souvent, il est même nécessaire d’emprunter des routes secondaires avant d’atteindre les circuits. C’est le cas pour ceux qui viennent faire une randonnée à Madagascar dont le but de découvrir les villages des Zafimaniry. Ces sont des destinations situées à l’est de la ville d’Ambositra. Elles sont connues pour leurs habitants qui sont des artisans sculpteurs de renom mondial. 

Plus au sud, du côté de la ville de Ranohira, il y a aussi le parc d’Isalo qui s’étend sur plusieurs hectares. Il est aussi possible d’y faire une randonnée et de choisir entre les sentiers qui permettent de découvrir des paysages similaires au far west américain et les sentiers qui permettent d’entrer dans une zone boisée exceptionnelle. Cette dernière dispose de piscines naturelles et d’un oasis qui n’a rien à envier à ceux d’ailleurs. 

Très au sud de l’île, c’est le grand désert. A partir de la ville de Tuléar, les randonneurs peuvent prendre les chemins menant à des lieux connus comme Madiorano. Ils peuvent poursuivre leurs découvertes et visiter les grandes dunes de l’île du côté d’Ifaty. C’est là que se trouve l’un des plus beaux déserts de cette destination. Il ressemble à celui d’un pays en Orient. Il est possible d’y faire une randonnée en quad. Encore plus loin se trouvent la fameuse station balnéaire d’Anakao, ses beaux hôtels, ses bushs et son oasis. Il est aussi possible de profiter de cette occasion pour faire une randonnée à Madagascar dans le parc de Tsimanampetsotsa. Il s’agit d’un sanctuaire où vivent plusieurs types d’animaux sauvages dont principalement des oiseaux. Les randonneurs peuvent aussi apprécier les îles des alentours dont l’île de Nosy Satrana ou encore l’île de Nosy Ve. A part la marche, ils peuvent profiter de ce passage pour faire des plongées et des bains de soleil au bord des plages au sable blanc. Comme il y a plusieurs villages de pêcheurs dans les alentours, c’est une occasion parfaite pour déguster différents produits de la mer et d’autres produits du terroir. 

Ceux qui ont encore envie de poursuivre leurs routes peuvent aller jusqu’à Fort Dauphin et continuer vers le nord-est en suivant le littoral ou en prenant le canal des Pangalanes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here