La Polynésie française est une collectivité d’Outre-mer qui compte pas moins de 118 îles au total et qui est composée de 5 archipels.

Ces territoires exceptionnels, situés au sud de l’océan Pacifique et à 6 000 km de l’Australie, offrent un cadre hors du commun pour les amoureux de la vie sous-marine.

Cependant, il faut rester prudent, car les îles polynésiennes accueillent également des espèces marines qui peuvent s’avérer dangereuses. Mais de quelles espèces s’agit-il exactement ?

Les orques et les baleines

La Polynésie française accueille régulièrement en son sein des baleines venant protéger leur progéniture des orques et des requins présents dans les différents archipels.

Les baleines et les orques ne représentent pas forcément un danger pour les plongeurs, car ils sont rarement agressifs. Toutefois, il faut toujours rester vigilant, car leur grande taille peut être à la cause d’accidents.


Les requins : un des symboles des îles polynésiennes

Le titre de champion en matière de sauvegarde des espèces de requins est détenu actuellement par la Polynésie française. En effet, le requin depuis toujours bénéficie d’une aura particulière aux yeux des Polynésiens.

Il est tantôt messager des dieux ou représentant du totem protecteur de la famille. Le requin occupe une place importante dans la culture polynésienne et pourrait devenir dans les années à venir un atout touristique culturel à développer tant pour les populations locales que pour les touristes étrangers.


De nombreuses espèces de requins à découvrir

La Polynésie française est l’habitat privilégié de nombreuses espèces de requins. Que ce soit près des côtes ou au large, les requins sont nombreux à vivre dans les eaux chaudes de cette partie de l’océan Pacifique.


Près des côtes

Les requins à pointes noires ou les requins citron qu’on retrouve habituellement dans les zones côtières sont appelés les requins côtiers ou de récifs.

Ils ont souvent pour habitude de rester dans des eaux peu profondes. En général, ils ne dépassent pas les 3 mètres de longueur. Ils se nourrissent la plupart du temps de crustacés et de petits poissons.

Ces requins sont souvent craintifs et s’échappent devant les plongeurs, mais il faut tout de même rester sur vos gardes, car ils peuvent se montrer également agressifs, surtout s’ils sont surpris ou qu’ils voient de l’agitation à la surface de l’eau.

Au large

D’autres requins comme les requins Galapagos, les requins mako ou les requins gris de récifs préfèrent, quant à eux, le large. Ils sont appelés les requins pélagiques.

Ils aiment les eaux profondes et sont souvent de plus grandes tailles. Ils se nourrissent de poissons, de mammifères marins ou de charognes.

Ce type de requin ne provoque généralement pas d’accident, car ils sont éloignés de la côte où la présence humaine est plus importante.

Faut-il craindre certains requins en particulier ?

Les requins pour lesquels vous devez être particulièrement attentif sont les requins tigre, les requins bouledogue et les requins longimane ou « parata » en polynésien.

En effet, ces requins se nourrissent de tout ce qui trouve. À ce titre, ils sont donc des prédateurs dangereux et imprévisibles. Ils peuvent nager au large comme près des côtes, et même parfois en eaux douces.

Ce requin peut se montrer particulièrement agressif, la prudence est donc de rigueur lorsque vous souhaitez les approcher ou que vous plongez dans des zones où ils sont susceptibles de s’y trouver.

Comment se comporter face à un requin ?

La célèbre blogueuse, Anne Ramos nous explique comment se comporter si on rencontre un requin longimane. Tout d’abord, celle-ci insiste sur le fait qu’il faut rester calme.

En effet, comme tout animal le requin ressent la peur de la personne. Si celui-ci ressent votre insécurité, il peut être amené à attaquer plus facilement en vous prenant pour une proie potentielle. Il est essentiel également de ne pas fuir, car il se mettrait à votre poursuite, et vous ne feriez pas le poids face à sa rapidité de déplacement.

Le bon geste à adopter est de faire face au requin et de le regarder dans les yeux. Le requin est un animal craintif de nature parfois, le simple fait de le regarder le dissuade de vous attaquer et suffit à le faire fuir.

Il est important également de vous mettre en position verticale en laissant tomber vos jambes. Cela a pour effet d’impressionner le requin et de vous donner une forme plus volumineuse.

Surtout, il est primordial de garder son calme et de ne pas s’agiter ni de faire de mouvements brusques. En général, un requin s’approche de vous par curiosité et repart dès que celle-ci a été satisfaite.

La Polynésie française est un territoire qui regorge de merveilles sous-marines en tout genre. Mais il faut toutefois rester prudent face à la puissance de ces fabuleux prédateurs marins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here